Un miroir aux alouettes ou comment la droite fait le tri dans les associations environnementales !

rge-communique-1

La majorité départementale vient de créer un appel à projets pour les associations de protection de l’environnement et du développement durable, rien de bien original si l’on s’arrête là…sauf que celui-ci remplace désormais les subventions de fonctionnement que percevaient les associations qui en faisaient la demande.

Télécharger le communiqué

 

Cette décision met à mal l’indépendance des associations qui, pour bénéficier d’un soutien, devront se plier à un cahier des charges très précis qui « renforce les critères d’éligibilité », afin de  mettre en valeur les actions « les plus innovantes pour la protection de l’environnement et le développement durable » et donc l’ambition de l’Essonne » ! Pour la Vice-présidente, Brigitte Vermillet, on n’a que faire tous les ans du recensement des papillons ; pas assez visible pour l’image du Département !
Désormais, seront exclues du dispositif les associations n’entrant pas dans les critères subjectifs de la majorité. Un non-sens lorsque l’on sait l’importance du travail des associations dans l’émergence de prises de conscience au sein de la population et des élu-es !