L’échec cuisant du nouveau dispositif jeunesse !

Communiqué

01

Télécharger le communiqué

Lors de la Décision Budgétaire Modificative n°2 présentée au cours de la séance publique du 13 novembre 2017, la Droite départementale a retiré de la ligne budgétaire « tremplin citoyen » 650 000 € qui ne seront pas consommés. Il s’agit là d’un terrible aveu d’échec pour François Durovray et Sophie Rigault !

Cette décision marque le fiasco du nouveau dispositif jeunesse voté le 17 octobre 2016 et censé remplacer les nombreux dispositifs à destination des jeunes mis en place par la Gauche, dont la Carte jeune 91. En effet, après 15 ans d’existence et plus de 350 000 bénéficiaires, ce symbole fort du soutien du Département envers la jeunesse avait été supprimé pour des raisons essentiellement budgétaires au profit d’un nouveau dispositif dont nous avions annoncé, dès le début, la complexité et l’inadéquation avec les besoins de la jeunesse essonnienne.

Alors que la carte jeune bénéficiait à 27 000 jeunes par  an, soit 55% des 16-18 ans, à peine 500 jeunes ont fait les démarches pour bénéficier du « tremplin citoyen » et moins de 300 ont réalisé au 1er novembre leur « engagement citoyen » obligatoire pour bénéficier du dispositif. Jusqu’en 2015, le Département consacrait près de 6,4 Millions € aux dispositifs jeunesse, la Droite essonnienne y consacrera au maximum 887 200 € en 2017.

La jeunesse essonnienne n’est définitivement pas la priorité de la Droite départementale.