Une rentrée qui va coûter cher aux familles essonniennes !

Une rentrée qui va coûter cher aux familles essonniennes !

Séance publique

La faillite imaginaire de la droite départementale
Une rentrée qui va coûter TRES TRES cher aux familles essonniennes !

 

Depuis son élection, la nouvelle majorité départementale a lancé une campagne de communication politicienne et mensongère dénonçant une soi-disante faillite de notre collectivité, des factures impayées et des dettes cachées. Alors même que l’audit du cabinet Kopfler a confirmé la bonne gestion de la majorité de gauche précédente, la droite essonnienne, incapable de prouver ses allégations, a décidé :

  • Une augmentation historique et démesurée des impôts de 29%

Ainsi que de très nombreuses mesures contre les essonnien-ne-s :

  • Suppression de la Carte jeune et des dispositifs d’autonomie,
  • Fin de la prise en charge de la carte Imagin’R pour les lycéens,
  • Arrêt du financement des emplois d’avenir,
  • Baisse du soutien aux Missions locales,
  • Diminution de 30% les crédits pédagogiques des collèges,
  • Dégradation de la trésorerie des établissements médico-sociaux,
  • Baisse drastique du soutien au monde associatif, sportif et culturel,
  • Mais aussi des attaques sans précédent contre les acquis des agents départementaux.

Et beaucoup d’autres…

  • Mais 6200 euros pour un séjour de 6 jours à Rio pour Sophie Rigault vice-présidente chargée des sports …

La rentrée s’annonce donc difficile pour beaucoup d’essonnien-ne-s qui vont devoir payer la facture des tactiques politiciennes de F.Durovray. Pourtant, le 30 mai dernier, la majorité départementale a adopté un compte administratif 2015 (le résultat comptable de l’année dernière) excédentaire de 35 millions d’euros !

Difficile après cet élément comptable incontestable de maintenir le discours alarmiste de la faillite ; et pourtant, l’exécutif départemental continue de mentir, par la voie du site internet du Département et du magazine de l’Essonne, affirmant que le résultat de l’année 2015 fait apparaître un déficit de 66,1 millions d’euros et de continuer à hurler plus fort encore à la faillite du Département.

  • La droite essonnienne a menti quand elle a annoncé que l’Essonne était en faillite et que le résultat 2015 était négatif : le résultat 2015 du budget départemental voté par la droite est de +35 million d’euros !
  • La droite essonnienne a menti quand elle avait promis lors de la campagne électorale qu’elle n’augmenterait pas les impôts et continue à mentir quand elle parle d’une augmentation de seulement 10% !
  • La droite essonnienne a menti quand elle a indiqué que la loi NOTRe lui interdisait de poursuivre son soutien aux plus fragiles dans de nombreux secteurs.
  • La droite essonnienne a menti quand elle a indiqué que la Région IDF dirigée par leurs collègues de droite prendrait le relais de la prise en charge partielle du coût de la carte Imagin’R pour les lycéens essonniens.

STOP aux mensonges !