Report de l’examen du budget : courrier à François Durovray

Report de l’examen du budget : courrier à François Durovray

header-rge

Courrier à François Durovray, Président du Conseil départemental de l’Essonne, pour demander le report de l’examen du budget 2016.

 

 

« Monsieur le Président, Cher collègue,

Vous n’êtes pas sans savoir que des discussions importantes ont lieu en ce moment au plus haut sommet de l’Etat pour trouver une solution aux difficultés de financement des prestations sociales par les Départements avant la fin du mois de mars. Aussi, comme vous le savez, en application de l’article L1612-1 du Code général des collectivités territoriales, notre assemblée peut adopter son budget primitif jusqu’au 15 avril.

Dès lors, il nous parait particulièrement précipité de procéder à l’examen et à l’adoption du budget primitif 2016 dès la prochaine séance publique du 25 janvier sans connaitre l’issue des discussions engagées au plus haut sommet de l’Etat. Par conséquent, pour une plus grande pertinence de nos débats et donc dans l’intérêt des Essonniennes et des Essonniens, nous vous demandons de bien vouloir reporter l’examen et le vote du Budget primitif 2016. Vous feriez alors œuvre de bon sens.

Quel que soit le contexte,  le budget d’un Département comme l’Essonne est toujours difficile à construire. Nous avons appris lors de la Commission des finances que votre majorité s’est réunie à de très nombreuses reprises pour préparer le projet de Budget primitif. En ce qui nous concerne nous n’avons connaissance des documents budgétaires que depuis 7 jours. Aussi, profitant de ce report dont nous vous faisons la demande, nous pourrions travailler, avec vous, dans un esprit républicain, à la co-construction d’un nouveau projet de budget pour l’année 2016. Nous vous en faisons la proposition.

Notre objectif, que nous espérons partager avec vous, est d’éviter d’alourdir la pression fiscale sur les familles et entreprises essonniennes.

Vous remerciant par avance de l’attention particulière que vous voudrez bien porter à cette requête, je vous prie de croire, Monsieur le Président, cher collègue, en l’assurance de ma considération distinguée.

 

David ROS
Conseiller départemental de l’Essonne

Président du Groupe RGE »