Hold-up fiscal : une partie de la droite essonnienne refuse de participer à cette mascarade

Hold-up fiscal : une partie de la droite essonnienne refuse de participer à cette mascarade

RGE

 

Alors que la commission des finances examinait lundi matin le budget primitif 2016, 5 conseillers départementaux de droite ont refusé de voter la hausse disproportionnée de la taxe sur le foncier bâti de près de 30% prévue par François Durovray.

C’est ainsi plus de 85 millions d’euros d’impôts nouveaux qui pèseront sur les ménages et entreprises essonniennes en 2016.

Georges Tron, Christine Rodier, Pascal Picard, Martine Sureau et Olivier Clodong ont ainsi eu le courage de ne pas voter la hausse d’impôt du budget 2016 et ont rappelé que cela représenterait plusieurs centaines d’euros de hausse pour de très nombreux essonnien-ne-s

L’argument de Dominique Echaroux indiquant « nous augmentons un peu » les impôts n’a pas semblé les convaincre.