Inquiétudes sur les aides sociales en Essonne

Inquiétudes sur les aides sociales en Essonne

(DR)

(DR)

Des centaines de structures d’accueil pour personnes âgées, liées au handicap ou à la protection de l’enfance sont dans l’incertitude quant à leurs paiements en provenance du Département. L’instance présidée par François Durovray veut étaler les versements dus au titre de l’aide sociale sur plusieurs années.

Jérôme Guedj, qui se dit « abasourdi par la décision injustifiable et unique en France du Département de ne plus payer les factures aux établissements médico-sociaux ». Il s’agit là d’une décision « purement politique », qui met en péril « les associations et services qui prennent en charge les plus fragiles, c’est à dire le handicap, les personnes âgées, l’enfance en danger », alors que pendant ce temps, « François Durovray a voté en juin 2015, soit 2 mois après son élection, 22 millions d’euros d’aides supplémentaires aux communes. Ce ne sont pas des dépenses obligatoires, au contraire des factures à payer pour les établissements ». Sur Twitter, l’ancien président (2011-2015) de l’instance parle même d’une « décision politicienne dégueulasse qui en dit long sur la considération pour ces professionnels et ces familles ».

 
Lire l’intégralité de l’article sur le site d’Essonne Info